Busrides is in the beta phase of development. Regular site updates are made to enhance your experience!

Provide feedback

IA, YouTube et publier rapidement dans deux langues

Intelligence artificielle 11-19-2018

Épisode 2

La création de contenu est un sujet important, tout sauf banal. Cette semaine, nous voulons vous parler de notre expérience, à l’Académie du numérique, à utiliser l’intelligence artificielle pour relever un véritable défi.

Vous le savez, les organismes fédéraux doivent créer du contenu en anglais et en français en utilisant différents médiums, et ce, de manière accessible. Il peut s’écouler plusieurs semaines avant qu’on puisse publier un produit sur un sujet donné. Plus qu’une obligation légale, il s’agit d’une question d’inclusion.

Nous avons décidé de tester l’outil d’intelligence artificielle intégré à YouTube pour accélérer le processus.

Le défi

Nous nous sommes donné comme mission de réduire le temps de production à 48 heures à partir de cette vidéo YouTube.

Obtenir une transcription — Une combinaison d’IA et d’intelligence naturelle

Une fois la vidéo sur YouTube, on génère la transcription automatisée au moyen de l’outil de sous-titrage de la plateforme. Jusque là, ça va. Sauf que. Nous savons que 80 % seulement de cette transcription sera exacte. C’est pourquoi on la donne ensuite à un être humain qui l’arrange et s’assure que toutes les coquilles ou les erreurs qui se situent dans le texte sont enlevées. Cette étape est faite dans l’outil d’édition de YouTube.

Sous-titrage de la vidéo d’origine… et le début de la traduction

La transcription “nettoyée” est transformée en sous-titrage de haute qualité pour ceux et celles qui lisent le contenu en regardant la vidéo.

À cette étape, en parallèle, on demande à YouTube de générer la traduction en temps réel, en français ou dans une autre langue. Nous savons très bien que cette traduction n’est pas d’assez bonne qualité. Notre hypothèse est que la traduction est probablement exacte à 80 % à 85 %, mais ce n’est pas ridicule et c’est amusant de vérifier.

Si on récapitule, à ce point-ci, nous avons une vidéo finale en anglais, avec sous-titre, une transcription de cette vidéo, et une traduction tout sauf parfaite en français. Pour les fins de notre expérimentation, nous avons tenté autre chose.

Un script, deux livrables

Nous avons décidé de transformer la vidéo en billet de blogue. La transcription a servi de canevas pour écrire un blogue (par un être humain toujours) sur le même sujet, de manière plus attrayante et complète, pour ceux et celles qui préfèrent cette option.

Nous avons passé la transcription finale en anglais dans une application de traduction; dans le présent cas, nous avons testé DEEPL. Le résultat est une traduction plus ou moins imparfaite, que nous remettons au narrateur de la vidéo en français.

Attention : Cette traduction imparfaite sert uniquement de notes de présentation, et n’a que pour seul objectif de guider le narrateur, qui peut alors livrer le même message en anglais.

Vidéo en français enregistrée. Et maintenant?

On reprend le même processus que pour la vidéo originale : sous-titrage automatisé et nettoyage des sous-titres, rédaction d’un blogue par un rédacteur humain.

La transcription française finale est donnée à un écrivain humain, qui générera le blogue français. Vous avez bien lu : le billet de blogue français n’est pas une traduction du billet de blogue anglais. Il s’agit plutôt d’un version améliorée de la transcription.

Défi relevé!

Notre objectif était d’utiliser l’intelligence artificielle pour créer du contenu plus rapidement, tout en veillant à ce que ce contenu soit accessible et disponible dans différents formats pour attirer le plus grand public possible.

Nous y sommes parvenus en 48 heures, et non en quelques semaines. Le défi est relevé.

Nous prévoyons expérimenter encore avec ce processus au cours des prochaines semaine. Nous vous tiendrons au courant.

Transparence : La rédaction de ce billet de blogue a pris 45 minutes. Nous avons dû la remanier passablement pour que le contenu des blogues anglais et français soient comparables. Par conséquent, ce billet de blogue ne reflète pas nécessairement le contenu de la vidéo en français.

Leçon retenue : les narrateurs doivent bien se préparer, ensemble, dès le départ. Sinon, on risque d’avoir des vidéos aux contenus qui ne se ressemblent pas suffisamment.


Écoutez la vidéo et le balado

Vidéo (YouTube) sur "l'AI en YouTube".

Balado (SoundCloud) sur "Accélérer la publication de contenu grâce à l'IA".